Contribution de BISOUM47 le 03 octobre 2014

Comment je suis devenu une salope soumise

Je suis dans un magasin style farfouille. J'erre dans les allées. D'un coup , j'aperçois deux femmes habillées d'une jupe en cuir , d'un chemisier et portant de longues bottes en cuir. Elles doivent avoir la cinquantaine voir la soixantaine d'année. Elles ont de la classe. L'une d'elle est une grande brune et a un décolleté imposant. Sa poitrine est opulente , sublime. On devine cette poitrine avec le décolleté et la transparence du chemisier qui laisse apparaître un soutien gorge noir. Mon regard reste accroché à cette créature qui transpire l'autorité et la féminité. Les femmes en bottes m'excitent toujours autant. Je déambule des les allées , en suivant du regard ces dames. Pendant un quart d'heure je suis ces femmes , et j'admire la poitrine ravageuse. Je suis au fond du magasin. Je remarque que la deuxième femme une petite brunette un peu forte est derrière moi et regarde dans les bacs les divers objets mis en vente. Je regarde les bacs. D'un coup j'aperçois les bottes en cuir prés de moi. Mon cœur s'affole. La dame aux longues bottes m'interpelle.

« Il y a un problème pour que tu nous suives comme cela
Non , dis je en bafouillant
Pourtant petit salopard , tu n'arrêtes pas de mater ma poitrine. Tu crois qu'on n'a pas remarqué ton manège.
Heu , je ne comprends pas , vous faites erreur.
Tu nous prends pour des connes . Déjà quand on est poli on dit madame.
Oui madame.
Alors regardais tu ma poitrine.
Oui madame , dis je en baisant du regard.
Bien , tu commences par comprendre qu'il faut toujours dire la vérité. Maintenant excuses toi.
Je m'excuse madame , répondais je en baisant les yeux.
Non pas comme cela. Je veux que tu t'excuses à genoux.
Heu , madame je suis gêné.
A peine ai je fini ma phrase qu'une gifle vient claquer sur ma joue. Cette situation me fait avoir une érection , moi qui ai toujours été un peu soumis. Je sens l'autre femme derrière moi. Nous sommes seuls au fond du magasin.
La dame me dit: « Alors dépêches toi , on n'a pas que cela à faire. »

Timidement je m'agenouille devant les bottes en cuir , la tête baissée , je m'excuse.

" Bien , tu vois que ce n'est pas difficile. Relèves toi. Tu as vu ma poitrine maintenant c'est à nous de voir ce que tu as dans la culotte. Je bredouille , un comment madame quand une seconde gifle s'abat sur mon visage.
« Mais madame , je ne sais pas quoi dire.
Alors ne dis rien et sors ta bite de minable pour qu'on voit comment tu es membré. »

Tremblant de peur qu'on me surprenne , je déboutonne mon pantalon , je le baisse ainsi que mon slip et montre mon sexe. Je suis confus , je suis en pleine érection. Elle me dit sèchement et ironiquement « Bien , je vois que la situation t'excite, tu aimes être humilié. Ça tombe bien , nous on aime bien les soumis. Remonte ton pantalon. Ça va aller. Suis nous. »

Les deux femmes terminent leurs courses. Elles me font porter leurs sacs. Je les suis comme un petit chien docile. Mes pensées se demandent dans quoi je m'embarque , mais mon excitation est plus forte. Arrivées à la caisse , les dames me disent de payer pour que je me fasse pardonné. Je règle leurs achats. Je les suis vers leur voiture. Je dépose les achats dans leur coffre. La grande brune me demande où est ma voiture. J'indique la place de parking. Elle me demande les clés et les donne à l'autre femme. Elle me dit de monter dans sa voiture. Je m'assoie derrière.

Le long de la route elle ne dit pas un mot. Je garde le silence par peur de reprendre une correction. L'autre femme nous suit avec ma voiture. Nous sortons de la ville. Elle se gare sur un parking . Elle me demande de descendre. Elle me dit de monter dans le coffre. La deuxième femme laisse ma voiture sur le parking. On referme le coffre. Les deux femmes sont dans la voiture. Je sens les vibrations de la route. Combien de temps dure le voyage. Je n'ai plus aucune notion du temps. Je sens qu'on passe sur un chemin de terre. La route est cabossée. La voiture s'arrête. J' entend les portes claquer. Le coffre s'ouvre. La lumière du jour m'aveugle. Nous sommes à la campagne. Il y a une grande maison et un grand parc. Je descend du coffre.

La grande brune me dit :
" Ici c'est notre domaine. Les hommes n'y sont admis que si ils sont soumis. Ils n'ont qu'une obligation nous servir. Veux tu rester et vivre en soumis.
Je ne sais pas madame , c'est un peu brutal. Je veux bien essayer.
Bien , première règle , tu ponctues tes phrases par madame ou maîtresse.Deuxième règle tu baisses ton regard de salope soumise. Nous voulons que tu ne regardes que tes pieds.
Oui maîtresse, dis je en baissant ma tête.
Aujourd'hui on va faire un essai , on verra par la suite.
Oui maîtresse
Je suis maîtresse Sophia et voici maîtresse Jeanne. Ici tes tenues te seront imposées et tu n'auras droit de parler que si on t'y autorise. Compris.
Oui maîtresse.
A poil."

J'ôte mes vêtements et les mets dans le coffre. Maîtresse Jeanne ferme le coffre. On m'indique de suivre les deux femmes à quatre pattes. Je monte des escaliers. Je sens le regard de maîtresse Jeanne se poser sur mon cul. Nous entrons dans la maison et je découvre un grand vestibule.

Maîtresse Sophia me fait signe de rester à genoux dans le hall. Elle s'éloigne et revient avec un collier. Elle me met ce collier autour du cou. Elle fixe une laisse et me promène. Nous arrivons dans un salon . Elle me met au milieu du salon et me demande rester à genoux. Les deux femmes s'assoient dans des grands fauteuils en cuir et me toisent de leurs regards dominateurs.

Maitresse Jeanne se lève . Elle vient derrière moi. Je l'entends attraper quelque chose de métallique. Elle me prend mes bras et les ramène derrière moi. Je sens le contact froid de menottes m'entraver les mains dans le dos. Ensuite elle me pose un bandeau sur les yeux. Je suis à leur merci sans rien voir.

Maîtresse Sophia me demande:
"Maintenant tu vas dire ton pedigree. Nous voulons tout savoir de toi , ton nom , ton adresse , ta profession , tes expériences sexuelles , tes fantasmes , ton goût pour la soumission."

A genoux nu , les yeux bandés et les mains menottées dans le dos devant ces deux femmes , je décline mon identité , ma vie sexuelle , mes fantasmes , mon goût de soumis , de maso. Je leur explique ma fréquence et ma technique de masturbation. Je leur dévoile mes penchants bisexuels , comment j'ai déjà sucé de bites et que j'ai eu le cul dilaté par des membres virils. Je leur dévoile mes expériences de soumissions , de fessée, de travail des tétons ,des couilles, que j'aime être humilié.

Je sens leur présence autour de moi. Une cravache me caresse la raie du cul pendant que je parle. La pointe de la cravache titille mes tétons. Pendant que je leur détaille ma vie sexuelle et mon passé de salope , mes yeux s’humidifient , j'ai honte de raconter cela devant deux inconnues pourtant mon sexe est en érection.

Maîtresse Jeanne dit:
"Je crois qu'on a trouvé une vraie petite chienne.
Oui , il est adorable. Avec un peu d'éducation je pense qu'on va avoir une vraie salope de bonniche. Viens salope. "

A genoux , les mains dans le dos , aveuglé je m'avance. Je sens une main me prendre par la tête et la pousser sur une entrejambe.

" Alors salope , ça t'excite d'être comme cela. Renifle mon odeur intime. Tu n'es qu'un chien. Sens ma culotte. Fais moi mouiller."

Telle une chienne , à genoux , les yeux bandés , ma bouche plaquée sur son slip je renifle. Les odeurs de ce sexe m'enivrent. Mon sexe est tendue. Une main se saisit de mes bourses. Elle les sert.
Maitresse Sophia dit : " On t'a dit de renifler , pas de bander." A cet instant la cravache s’abat sur mon cul.

La main de maitresse Jeanne me pousse légèrement. Je comprends qu'elle enlève sa culotte. Elle me replaque contre son sexe lisse . Je comprend que je dois lécher cette chatte. Je m'applique à lécher cette chatte.

Maitresse Sophia me fesse . Mon cul me fait mal , j’ai l'impression que mes fesses sont rouges , zébrées. Maitresse Jeanne me tire les cheveux. Elle pousse ma tête sur son sexe. Je ne peux que la sucer, la lécher. Maîtresse Sophia me tire par les cheveux. Ma bouche laisse le sexe humide de maitresse Jeanne. Maitresse Sophia violemment me plaque contre son entrejambe. Elle doit porter un string car je devine juste un petit tissu de satin. " Lèches moi à travers mon string. Et appliques toi. Si tu ne donnes pas du plaisir , tu seras puni." dit elle sèchement et avec autorité.

Je sens un doigt me pénétrer mon anus. Je sens qu'on me lubrifie la rondelle. Puis je sens un god forcer mon intimité. Maitresse Jeanne me pilonne le cul tandis que je m'applique à lécher maitresse Sophia. Les mains de maitresse Jeanne se posent sur mes hanches pour mieux amplifier un va et viens de ses coups de reins. Je suis enculé par maitresse Jeanne comme la chienne en chaleur que je suis.

Maitresse Jeanne dit : " il a l'air d'aimer se faire enculer notre petit soumis. Une vraie salope , regardes le tendre son cul."

Pendant de longues minutes tout en étant sodomisé , je suce , lèche le sexe de maitresse Sophia à travers l'étoffe du string. Pour reprendre ma respiration, j'ose relever la tête. Immédiatement une paire de gifle s'abat sur mes joues.

" Je ne t'ai pas dit t'arrêter salope. Continues et dépêches toi de me faire jouir."

Maitresse Jeanne se retire . J'ai l'impression que mon anus est entièrement dilaté. Ma bouche suce , lape le sexe . Le string est littéralement mouillé. Maitresse Sophia me pousse brutalement . Je tombe sur le coté. On me relève. Maitresse Sophia me dit: " C'est malin maintenant mon string est trempé. Ouvres la bouche salope." Je m'exécute . Maitresse Jeanne m'introduit le god ceinture qui m'a enculé dans la bouche et me demande de le nettoyer. Une fois nettoyé le god je sens immédiatement qu'on me met ce string humide dans ma bouche. On le fait maintenir avec un lien autour de ma tête. Je ne peux plus rien dire , plus crier.

Je suis totalement à leur merci. Je les sens tourner autour de moi. J'angoisse d'être puni, d'être torturé. Elle me pousse par terre. Je suis à terre sans pouvoir bouger. Je les entend rire de ma condition ,se moquer de moi.

Elles me font mettre debout.

Maitresse Jeanne m'ordonne: " Écartes les cuisses , pour bien nous exhiber ton sexe ridicule. Comme cela tu n'es qu'une pute , une salope qui nous obéit."

J'écarte les jambes pour mieux dégager mon sexe dur . Je sens un lien me serrer les couilles, la bite. Mes couilles sont tirées vers le bas par un poids. Ce traitement fait redoubler mon érection.

Une main gantée de latex me branle. Je suis aux anges. La main coulisse le long de mon sexe. Puis pendant que la main me masturbe en alternant les cadence , on me fouette le cul. Je ne sais pas qui fait quoi. Les deux dominatrices s'activent en silence. Mon sexe frémit.Je sens que je vais éjaculer. Brusquement la main s'arrête et se retire de mon sexe. On tire sur le poids . Mes couilles me font mal .Quelques instants après Maitresse Sophia m'indique tout en me serrant les couilles: " Ici , il n'y a que nous qui pouvons jouir. Ici ta bite n'éjaculera pas. Tu ne sera que frustré. Jamais tu ne pourras éjaculer sans que l'on y consente. Ton sexe nous appartient. Ta jouissance nous appartient" Mon sexe frustré , reste dur. Je suis terriblement excité.

Maitresse Jeanne m'indique : " Maintenant que tu sais ce que tu peux subir soit tu décides d'arrêter soit tu décides de continuer. Si tu veux arrêter tu restes debout. Si tu veux continuer tu te mets à genoux devant nous. Décides. Décides maintenant."

Mon cerveau ne sait plus quoi penser. Je suis debout nu , les yeux bandés , les mains attachés dans le dos , un bâillon sur la bouche devant deux femmes dominatrices qui m'ont humilié. Que vais je devenir avec ses femmes. Depuis toujours je sais que je suis un soumis mais là je suis devant le fait accompli. J'ai pris du plaisir physique et cérébral avec ces deux femmes dominatrices. Mes pulsions prennent le dessus. Je m'agenouille devant mes deux dominatrices.

Maitresse Sophia me dit : " Bien , je savais que tu allais te mettre à genoux . Vu l'état de ton sexe , tu aimes être une chienne soumise , une salope lubrique. Tu n'as vu que le début. On va faire ton éducation. "

On m’enlève le bandeau sur les yeux . La lumière m'aveugle. On m’ôte le bâillon , le lien sur les couilles et le poids , et les menottes. Je reste à genoux devant mes maitresses. Elle me regardent , me toisent. Maitresse Jeanne passe sa main sur ma tête telle une femme caressant un chien.

Maitresse Sophia me demande de la suivre à quatre pattes. Elle s'installe dans un fauteuil , prend une feuille et me la lit. Il s'agit d'un contrat de soumission.

Contrat entre :
Le Soumis (1): SALOPE
Et
Maitresses SOPHIA et Maitresse Jeanne


Article 1
Par le présent Contrat, Maitresse Sophia et Jeanne deviennent l’unique propriétaire du sexe (2) du soumis


Article 2
Durée
- Le présent contrat prend effet immédiatement et pour une durée illimitée.
- Ce présent contrat est unilatéralement résiliable uniquement par Maitresses Sophia et Jeanne et ceci sans aucune justification et sans préavis.
Le présent contrat est résiliable bilatéralement après accord entre les deux parties.

Article 3
Obligations du Soumis
- Par le présent contrat le soumis perd la nue propriété de son sexe.(2)
- Le soumis a obligation d’entretenir correctement, la propriété de Maitresse Sophia et Jeanne, lavage, et rasage sont de rigueur, un manquement a ces obligations pourrait être une cause de rupture immédiate du présent contrat.
- Toute modification (Branding, Tatouage ou Piercing) de la propriété de Maitresses Sophia et Jeanne est interdite. (3)
- Maitresses Sophia et Jeanne peuvent exiger à tout moment toute modification (Branding, Tatouage ou Piercing) de leur propriété.
- Le soumis doit tout mettre en œuvre pour garantir le bon état et le fonctionnement correct de la propriété de Maitresses Sophia et Jeanne.
- Par ce contrat le soumis s’engage à ne plus utiliser son sexe a des buts de plaisir.
- Dés signature du contrat Le Soumis s’engage a ne plus se masturber, ni à honorer que ce soit Homme ou Femme. (3)
- Dans un délai de quinze suivant la signature du contrat et pour protéger la propriété de Maitresses Sophia et Jeanne le Soumis encagera son sexe .
- Le soumis s’engage à se vider uniquement sur ordre de Maitresses Sophia et Jeanne soit devant elles en direct soit sur une de leurs Photographies. Dans ce cas une preuve sera demandée et il devra l’exposer sur son BLOG. (Voir plus loin Annexe BLOG).
- Le soumis s’engage a ne jamais refuser l’accès a aucune partie ni trou de son corps.(5) Les trous de son corps sont également propriété de Maitresse Sophia et Jeanne.
- Le soumis s’engage à tout mettre en œuvre pour rencontrer régulièrement et assidûment Maitresses Sophia et Jeanne.
- Le soumis s’engage a tout mettre en œuvre pour satisfaire, honorer, choyer, et même couvrir de cadeaux Maitresses Sophia et Jeanne.
- Le soumis s’engage à créer et à mettre à jours très régulièrement voir quotidiennement un BLOG pour montrer publiquement son évolution naturelle et volontaire. (Voir annexe BLOG du Soumis)
- Dès signature du contrat Le soumis perdant la propriété de son sexe il perd automatiquement son statut soit d’Hétéro sexuel, soit de Bisexuel etc. Il n’a comme statut que le statut que Maitresses Sophia et Jeanne décideront en lieu et temps. Il devient par sa signature une lope asexuée.
- Dés qu'il sera seul , le soumis devra être nu.
- Le soumis s'engage à mettre en place un système de vidéo surveillance pour que maitresses Sophia et Jeanne puissent le surveiller à distance.
- Le soumis a obligation de ne jamais réclamer ou se plaindre auprès de Maitresses Sophia et Jeanne et d’exécuter toutes leurs demandes sans rechigner.
- Le soumis a interdiction de rencontrer une autre Maîtresse sans l’accord de Maitresses Sophia et Jeanne. Maitresses Sophia et Jeanne peuvent prêter ou donner sa propriété à toute Maitresse ou tout Maitre de son choix à chaque instant. (3)

Articles 4
Obligation de Maitresses Sophia et Jeanne
- Maitresses Sophia et Jeanne s'engagent à gérer la vie sexuel de leur Soumis.
- Maitresses Sophia et Jeanne ont Obligation de suivre et de faire évoluer le Soumis dans un état qui lui semblera Bon pour lui, cela peut être vers un statut d’éjaculateur précoce, travestie, larve, impuissant, castra virtuel, féminisation, etc.
Le à
Signature du Soumis


Le à
Signature de Maitresses Sophia et Jeanne

(1) Les termes : Encagé, Lope peuvent être assimilé a Soumis et peuvent être utilisé pour nommer indifféremment le soumis.
(2) Sexe c-a-d testicules et verges.
(3) Sauf accord préalable de Maitresses Sophia et Jeanne.
(4) Dans la mesure où il peut en disposer lui même sans enfreindre les lois sur la Propriété intellectuelle et la Propriété des images
(5)Il est entendu par parties du Corps : Sexe, Cul, Fesse et Bouche ou autres pouvant avoir des fonctions sexuelles
Annexe BLOG du soumis
Obligation :
Le Blog doit porter les mentions suivantes :
NOM DU SOUMIS
Suivie de : PROPRIÉTÉ DE Maitresses Sophia et Jeanne

Le Blog doit commencer par une Photo du Soumis encagé a cote d’un panneau sur lequel il doit y avoir écrit Encagé par Maitresses Sophia et Jeannes Cette Photo peut servir de signature électronique au Contrat.
Toutes les photos qui paraissent sur le Blog du soumis doivent impérativement être expédiées dans la messagerie de Maitresses Sophia et Jeanne qui se laisse libre choix de leur utilisation. Adresse de messagerie Maitresses Sophia et JEANNE (4)
Le Blog doit être mis a jours très régulièrement voir journellement.
- Il est de bon ton d’écrire ses impressions journellement pour montrer son évolution dans sa soumission, les impressions nocturnes, les craintes, angoisses et joies doivent y apparaîtrent..
Le Blog doit être mis à jours Obligatoirement.
- Après chaque vidange
- Après chaque rencontre même virtuelle avec Maitresses Sophia et Jeanne
Le Blog doit contenir des articles en l’honneur de Maitresses Sophia et Jeanne

A la fin de la lecture , maitresse Sophia me tend la feuille. Troublé par cette situation , à genoux , je prend le stylo que l'on me tend et signe mon contrat. Maintenant je suis leur propriété.Maitresses Sophia et Jeanne signent.

Maitresse Sophia me tend sa jambe bottée de cuir et m'indique que je dois me frotter contre comme un chien en chaleur. Je m’avance vers cette botte et commence à me frotter le sexe contre cette botte en cuir.Rapidement j'éjacule sur le cuir. Maitresse Sophia me regarde et je comprend que je dois nettoyer. Ma langue nettoie la botte souillé de mon sperme.

Elles me font signe de me relever.

Je les suis. Elles vont à leur voiture. Elles ouvrent le coffre et me tendent mes habits sauf mon slip. Je me rhabille et ne boutonnant pas ma braguette et laissant à l'air mon sexe.. Nous montons dans leur voiture et elles me ramènent à mon véhicule. Je descend de leur automobile. Maitresse Sophia me dit: " Tu as notre numéro de téléphone dans ta poche . Appelles nous . Saches que l'on a aussi ton téléphone. , que l'on sait tout de toi. Et puis au fait quand tu avais les yeux bandés on a tout filmé alors si tu t'avises de ne pas honorer ton contrat alors on pourrait publier les belles images que l'on a de toi. Alors n'oublies pas tes obligations." Leur voiture démarre et je les entends rire à gorge déployée.

Je reste comme un con devant ma voiture. Je suis vraiment devenu leur salope.

À lire aussi :
Soumis a sa Maitresse - Le Nirvana d'un couple Gynarchique
About Us - Terms and Conditions - Privacy Policy -
18 U.S.C. 2257 Record-Keeping Requirements Compliance statement

All the content on this site is intended for adult audience only.
To learn how you can prevent your children from accessing this and other adult sites, please follow one of the following links.
Any charges through our payment processor Zombaio LLC will read ZOMBAIO.COM on your cardholder statement for the merchant BBN Investments