ce texte vous est offert par seblope66 le 10 octobre 2014

MA MAITRESSE

Midi vient de sonner. Ma Maitresse est sur le canapé en train de bouquiner. Elle attend son élève.

" Bonjour mon chéri... Je t'attendais... J'ai horriblement mal aux pieds... Tu vas me masser... L'huile est sur la table et applique toi ! "

Je m'assoie par terre et j'enduis un 1er pied d'huile: je le masse, lui fait des points de pression qui la détendent. Elle parait satisfaite de mon massage.

"Ça suffit ! Passe à l'autre pied maintenant"

Je m'exécute sans rien dire: c'est tellement bon de donner du plaisir à la femme de ma vie...

Aprés ce délicieux moment où je ne pense qu'à la satisfaire, ma Maitresse m'ordonne de lui essuyer les pieds avec une serviette.

" On va sur le lit. Tu vas me masser le dos et l'épaule qui me fait mal !! Déshabille toi mais n'espère rien de moi !! Je veux voir ton désir et rien de plus !! "

Nous allons dans la chambre et je commence un lent massage de ses mollets, ses cuisses, ses fesses, son dos puis son épaule douloureuse.

Je suis excité et ma Maitresse s'en aperçoit:

" C'est bien. J'adore te rendre fou mais je t'interdis de te toucher pendant 3 jours: dorénavant, tu devras me demander quand tu voudras te branler."

Je baisse les yeux en signe de soumission et j'imagine la douleur qui va m'envahir...

Ma Maîtresse est plutôt satisfaite de son effet et avec un petit sourire: " Ça suffit... Reste nu et viens me servir à manger.. Ensuite, tu débarrasseras et tu feras la vaisselle mais avant, viens m'embrasser: je t'aime mon chéri...."

Ma Maitresse passe à table.

" J'ai préparé une salade composée: tu n'as plus qu'à me servir. Tu mangeras tout à l'heure toi, quand je dormirai. En attendant, fais le repassage: tu n'as pas vu qu'il y a avait du linge qui t'attendait depuis 2 jours ? J'en ai marre de te dire ce qu'il faut que tu fasses. Dorénavant, je veux que tu sois prévenant où je serais beaucoup moins gentille."

Tout en m'excusant, je sors la table à repasser et je branche le fer.

" Mets toi plus loin ! Déjà que la chaleur de ton corps m'exaspère, je ne vais pas en plus supporter la chaleur du fer !! "

Je me pousse et contemple l'amour de ma vie en train de manger sa salade et de lire une revue people. Quelle est belle !! J'adore ses jolies formes, ses épaules, son ouverture d'esprit et son regard autoritaire... J'ai beaucoup de chance de l'avoir rencontrée.

" J'ai fini. Amène moi un yaourt avec un peu de pain !! "

J'enlève son assiette, passe un petit coup d'éponge et je lui pose son dessert.

" Merci mon chéri. Tu es quelqu'un de trés bien quand tu veux... Continue comme çà et peut etre qu'on fera bientôt l'amour..."

Suis ravi quand ma Maitresse me complimente et une vague de chaleur m'envahit quand elle me parle d'amour. Elle m'excite tellement !!

" Suis crevée. Je vais me coucher. Sois sage et ne fait pas de bruit ! "

Ma Maitresse se lève et va s'allonger dans notre lit. Je finis de faire le repassage, je débarrasse la table, je l'essuie, je fais la vaisselle et je m'allonge sur le canapé. Suis trés content de servir mon amour comme çà et de lui donner entière satisfaction.. J'allume mon ordinateur et je parcours la toile à la recherche d'informations pour bien servir une maitresse exigeante. Petit à petit, je suis de plus en plus excité et je commence à me toucher le sexe. Mais tout d'un coup, la porte de la chambre s'ouvre:

" Qu'est ce que tu fais ?? Je t'avais pas ordonné de ne pas te branler pendant 3 jours ?? Et à peine je me couche, que déjà tu t'astiques ?? Je vais te faire passer tes envies !! Va me chercher les menottes qu'on a dans la chambre et une corde !! "

Je m'excuse de lui avoir désobéit et je lui dis que je suis terriblement excité.

" J'en ai rien à faire de tes excuses mais tu ne perds rien pour attendre. Si je ne peux pas te faire confiance, j'agirai en conséquences mais en attendant je vais t'attacher pour te faire passer tes envies !! "

Je vais chercher le matériel que mon amour m'a demandé. Ma Maitresse me menotte les mains devant et fais passer une corde dedans. Elle monte les escaliers mais m'ordonne de rester en bas.

" Je vais t'attacher debout, les bras en l'air à la rampe. Je te détacherai après ma sieste: dans 1, 2 ou 3 heures " me dit elle avec un joli sourire narquois.

" La prochaine fois, tu réfléchiras avant de me désobéir et ce soir, je chercherai une cage de chasteté sur internet !! "

Troublé et anxieux du temps que je vais passer là, je baisse la tête et ma Maitresse va se recoucher...

Une heure passe.. Mon ventre gargouille. Avec tout çà, j'ai oublié de manger mais ce n'est pas le plus gènant. Tout mon corps commence à me faire mal: mes jambes, mes bras, ma tete. La prochaine fois, je réfléchirai avant de désobéir à ma Maitresse.

2 heures sont passées. J'entends les volets de la chambre s'ouvrir. L'heure de la délivrance a sonné. Ma Maitresse ouvre la porte et me regarde avec son joli sourire.

" J'espère que tu as bien réfléchi pendant ce long moment... Moi, j'ai super bien dormi et suis en pleine forme. On va aller faire les boutiques avec ta carte bleue. J'ai envie de me faire plaisir. "

Ma Maitresse me détache enfin. Je m'étire mais j'ai encore mal partout. Mon ventre gargouille et je dis à ma Maitresse que je n'ai pas encore mangé..

" Qu'est ce que tu veux que çà me fasse ? Tu n'avais qu'à manger au lieu de te branler !! Va t'habiller et on s'en va !! ".

J'enfile un jean, un tee shirt et je rejoins mon amour dans le salon.

" Pas besoin de te faire beau: tu m'attendras dans la voiture. Je t'aurais bien laissé à la maison mais je préfère t'avoir à l'oeil jusqu'à ce que nous recevions ta cage."

Ma Maitresse s'installe dans la voiture et après avoir fermé la maison, je prends le volant.

" Direction Besson, j'ai envie d'une jolie paire de chaussures à talons pour commencer puis tu m'améneras à la galerie marchande d'Auchan pour de jolis dessous.."

Arrivés devant le magasin, ma Maitresse descend et m'autorise à aller me cherche un petit encas au Quick d'à coté.

" Tu ne prends qu'un petit hamburger, sans frites ni coca: je vais te faire perdre ce petit ventre que tu commences à avoir !! "

30 minutes plus tard, ma Maitresse revient avec une grande poche où je peux voir 2 boites à chaussures.

" J'ai eu du mal à choisir alors j'en ai pris deux: de toute façon, avec les économies que l'on va faire sur ta nourriture, je vais pouvoir me faire beaucoup de plaisirs !! "

Toujours avec son petit sourire et son air malicieux: elle me fait fondre irrémédiablement. Comment lui refuser quoique ce soit ?..

Je démarre la voiture et nous allons au centre commercial d'à coté.

" Gare toi à l'ombre car çà risque d'être un peu plus long et je n'ai pas envie d'avoir trop chaud quand je reviendrai !! "

Je trouve une place ombragée et ma Maitresse descend de la voiture.

" A toute à l'heure " me lança t'elle.

1h plus tard, ma Maitresse arrive enfin avec 2 poches bien remplies;

"Je me suis pris des jolis dessous et j'ai craqué pour un petit haut sympa.. Pour te remercier d'avoir patienter, je vais t'acheter quelque chose à Décathlon.. Tu pourras m'y accompagner ".

Ravi que ma Maitresse me fasse un cadeau, je la remercie mais elle me coupe tout court.

" Tu me remercieras plus tard.. Allez démarre..."

Arrivés dans le magasin de sport, nous nous dirigeons vers les appareils de musculation.

" Je vais t'acheter un tapis de sol et des altères: je veux te voir faire du sport et perdre ce petit ventre; Je te donne 2 mois pour muscler tout çà. De toute façon, vu ce que je vais te faire endurer, tu as intéret de faire tes abdos mon chéri "..

Un doux mélange d'excitation et de crainte m'envahit: à quoi donc pense ma Maitresse ? Je vais tout faire pour muscler tout çà et pour pouvoir endurer la souffrance qui m'attend.

Le matériel acheté, nous retournons à la voiture et nous rentrons à la maison.

Ma Maitresse s'installe dans le canapé.

" Prépare moi un café et passe moi la télécommande ! "

Je m'exécute.

" Va me faire couler un bain maintenant et je t'appellerai pour me savonner "

Je monte lui préparer son bain, avec une jolie mousse et quelques bougies posées çà et là.

Aprés avoir bu son café, ma Maitresse va rejoindre son bain.

" Super tes bougies mon chéri. Ca fait vraiment romantique... Pour te remercier viens me déshabiller et accompagne moi dans le bain... "

Je m'exécute et nous nous retrouvons tous les 2 dans l'eau. Ma Maitresse m'embrasse, me mordille l'oreille et me dit:

" Viens me manger le minou: je sais que tu adores cà."

Ma Maitresse s'assoit sur le rebord de la baignoire, écarte bien les jambes et me prends la téte pour bien guider mes coups de langue...

Hummm c'est trop bon de l'entendre gémir et de la sentir vibrer sous mes petits coups de langue... Je me délecte de son intimité. J'embrasse l'intérieur de ses cuisses, j'écarte délicatement sa vulve à la recherche de son clitoris. Je le léche, le titille.. J'introduis un doigt puis 2 dans son vagin. Ma Maitresse a l'air d'apprécier. Elle m'encourage, me guide en appuyant ma tête sur son sexe. Au bout de 10 ou 15 minutes, elle me demande d'arréter.

" Ca suffit: on continuera tout à l'heure mon chéri. C'était trés bien... savonne moi maintenant !! "

Je prends une grosse noix de gel douche et je caresse tout son corps. J'adore sentir la douceur de sa peau...

" Bien mon chéri. C'est trés agréable de se faire laver comme çà. Rince moi, essuie moi et puis tu iras préparer à manger pendant que je te chercherai ta cage de chasteté. Ben oui... Je n'ai pas oublié que tu m'as désobéit. Tu comprends bien que je ne veux pas que cela se reproduise..."

Tout en m'excusant encore, j'aide ma Maitresse à terminer sa douche et je lui demande ce qu'elle veut manger.

" Va me chercher du boudin noir et une salade verte. Ca ira comme çà."

Je prends donc ma voiture et je vais chercher le meilleur boudin de la région chez le boucher du village d'à coté. J'en profite pour m'arréter chez le primeur pour prendre une salade fraiche et je rentre à la maison.

" Tu as fait vite mon chéri. C'est bien... Je n'ai pas encore faim. Pose tout çà, déshabille toi et viens te mettre à quatre pattes devant moi. J'ai besoin d'allonger mes jambes et tu feras parfaitement l'affaire... "

Sans un mot, j'obéis à ses ordres et je viens me placer devant ma Maitresse qui en profite pour poser ses pieds sur mon dos.

" Pour la cage, j'hésite... Tu vas m'aider. Tu la préfères en plastique ou en métal ? "

Je lui réponds que le métal doit ètre plus hygiénique.

" C'est vrai. Ce doit ètre mieux. Bon, elles sont plus chères mais je pense quand même à ton confort mon chéri... Je vais te prendre celle là.. Regarde qu'elle est jolie avec son joli petit cadenas."

Je me relève et je vois ce qui m'attend: je ne peux empécher une petite excitation m'envahir qui n'échappe pas à ma Maitresse.

" Ca t'excite çà mon salop !! Profite car quand la cage sera en place, tu ne pourras même plus bander... Allonge toi par terre sur le dos à mes pieds. Je vais commencer à te faire travailler les abdos "

Je m'étire comme demander. Ma Maitresse pose ses pieds sur mon ventre et appuie de plus en plus fort.

" Tu vois, là, je suis assise mais quand tu m'auras bien travailler tout çà, je veux pouvoir me mettre debout sans que tu ne bronches. Par la suite, je mettrai même des talons pour tester tes abdos."

Ma Maitresse entreprend un bon piétinement de mon corps en s'attardant sur mon sexe en légère érection.

" Ca te plait mon chéri d'etre mon paillasson ? "

Je lui réponds que j'aime être à ses pieds mais que le sol est quand même dur.

" Va chercher le tapis de sol !! Je ne suis pas si cruelle que çà..."

Je m'éxécute et je me rallonge. Ma Maitresse alterne des pressions sur mon ventre avec des caresses sur mon sexe et sur mon visage. Mon excitation grandit et mon sexe est maintenant bien droit.

" Viens, on va dans la chambre mais avant, va chercher 4 morceaux de corde que je puisse t'attacher les membres en croix. Je vais te baiser et t'utiliser comme un gode mon chéri. Tu ne pourras pas me toucher et tu as intéret à jouir quand je te le dirai !! "

Ecartelé sur le lit, ma Maitresse s'assoit sur mon visage:

" Allez, lèche moi tout çà comme tu sais si bien le faire...hummm... tu es vraiment habile.... sors bien ta langue: tu rêves de me sodomiser alors je vais t'autoriser à le faire mais seulement avec ta langue...hummm... moi, qui n'avait pas trop envie de me faire manger le cul, je dois dire que c'est fort agréable mon chéri..."

Aprés de longues et délicieuses minutes à lui prodiguer toutes ces caresses avec ma bouche et ma langue, ma Maitresse vient me chevaucher et commence des petits va et vient tout en me pinçant les tétons. Aprés cette journée trés excitante, j'ai du mal à me retenir, je souffre énormément, je ferme les yeux et essaie de penser à autre chose. Heureusement, ma Maitresse qui n'aime pas trop les longs coits, m'autorise enfin à jouir. Quel bonheur cette délivrance... Je ne regrette pas du tout ce que j'ai enduré pendant cette journée.

" C'est bien mon chéri.. Je te détache et tu vas préparer à manger. Tu m'as ouvert l'appétit avec tout çà..."

Je vais dans la cuisine préparer le souper. Je fais cuire le boudin façon plantxa, je lave et assaisonne la salade verte.

20mn aprés, le repas est prêt. Ma Maitresse s'installe devant la télé.

" On va se faire un plateau repas.. Viens à coté de moi. Tu dois avoir faim car ce n'est pas ton petit hamburger qui t'as rempli le ventre. Par contre,tu as oublié le pain. Le service laisse à désirer mon chéri. Tu choisiras ta punition aprés le repas: si elle me convient, on fera ce que tu m'as demandé mais si je la trouve légère, tu dormiras par terre cette nuit !! "

Honteux d'avoir oublié ces accompagnements, je vais dans la cuisine chercher le pain et je reviens m'assoir. Aprés ce bon repas, ma Maitresse m'interroge sur le choix de mon châtiment. Je lui demande de me donner une bonne fessée.

" Combien de claques veux tu ? "

Craintif de ne pas en demander assez, je lui dis que j'en voudrais 5 séries de 10.

" Hummm bien mon chéri. Avec 2 series, cela aurait été suffisant mais tu auras tes 5. " me dit elle avec son joli petit sourire...

" J t'attend dans notre chambre. Je suis crevée.. Je vais me coucher. Amène moi une pomme lavée, débarrasse la table, fais la vaisselle et rejoins moi pour ta fessée."

Une fois toutes les taches ménagères effectuées, je retrouve ma maitresse dans notre chambre.

" Allonge toi que je te fasse rougir ton joli petit cul, compte les claques et remercie moi quand ce sera terminé. "

La fessée commence. Au début les claques ne sont pas trés fortes mais petit à petit, je sens les coups qui piquent de plus en plus. La première série se termine, puis la seconde, la troisième, la quatrième.

" Pour le bouquet final, serre les dents, ca risque de faire mal mon chéri mais c'est pour ton bien: je veux que tu deviennes l'homme parfait que j'espère tant..."

En effet, la cinquième série est trés douloureuse et à la fin, je ne sens plus mes fesses: j'ai l'impression de m'étre assis sur des braises tellement la douleur et la chaleur m'envahissent. Je remercie quand même ma Maitresse...

" Tu peux aller voir ta télé maintenant... Demain, je veux des croissants et tu feras le grand ménage alors ne te couche pas trop tard. Il faut que je profite de toi un maximum avant qu'on ne récupère les enfants chez ta mêre... J'allais oublier: tu commenceras ta journée par un petit footing pour aller chercher les croissants et retirer un peu d'argent liquide au distributeur de Toulouges. Je veux voir le ticket de la banque avec l'heure et la date. Sur ce, bonne nuit mon chéri "

J'embrasse ma princesse et je vais m'installer devant la télé en me mettant sur le coté pour apaiser ma douleur.

Le lendemain matin, je me lève à 6h pour avoir le temps d'aller chercher les croissants, aller au distributeur et pour préparer le café frais avant que ma Maitresse ne se lève.

8h30: ma Maitresse se lève et m'appelle.

" Bonjour mon chéri. Ouvre moi les volets et amène moi le petit déjeuner au lit. Tu as fait ton footing ce matin ?"

Je lui réponds par l'affirmative et je lui amène ses croissants avec un café au lait.

" C'est bien... Je vais flémmarder ce matin pendant que tu fais le ménage: alors balai et toile partout. Quand tu auras fini, tu prépares un casse croute pour midi et nous irons à la mer pour que tu te détendes mon chéri. Montre moi tes fesses..."

Je baisse mon short, mon slip et je me retourne.

" Ca va... Elles ne sont plus rouges. On ira faire du cul nu..."

10h: le ménage fait, le repas préparé, nous partons à la plage à Sainte marie de la mer, petit station balnéaire familiale et tranquille. Nous avons passé une merveilleuse journée, faite de calins, de bronzage et de baignades.

17h: ma Maitresse décide de partir.

" Allez, on y va: range tout qu'on doit passer prendre les enfants. "

Je plie le parasol, range les serviettes, je prends la glacière et nous nous dirigeons vers la voiture.

" Tu as vu ? Je t'aide: je porte mes tongs ..." toujours avec ce petit sourire qui me fait fondre littéralement...

Nous passons chez ma mêre chercher les enfants et nous rentrons à la maison.

" Tu laves les enfants, et pendant que je prendrai la douche, tu rangeras toutes les affaires. Je préparerai le repas de ce soir. Tu as le droit de souffler un peu. Tu m'as fait passé un agréable week end.. Merci mon chéri..."

Le week end s'achève. Les enfants couchés, ma Maitresse m'appelle dans la chambre.

" Regarde mon chéri la jolie petite tenue que je me suis achetée hier: n'est elle pas sexy ? "

C'est vrai que ce petit ensemble noir lui va à ravir: un joli dessous de dentelle, resserré à la taille, trés échancré, habillant ses épaules et recouvrant ses bras. Ma Maitresse est magnifique, comme à son habitude et même plus encore...

" J'ai envie d'un calin mon chéri. Viens me serrer dans tes bras et embrasse moi.."

Je me déshabille et nous nous allongeons sur le lit. J'adore sentir l'odeur de sa peau, l'embrasser dans le cou et lui caresser le corps. Je commence des petits mouvements de bassin mais ma Maitresse coupe court.

" J'ai dit un petit calin. Je n'ai pas envie de ton sexe et arrète de te frotter... Tu vas me tacher !! Faut toujours que tu gaches tout ! Allez, va voir ta télé et laisse moi tranquille !! Au fait, demain, j'ai envie de dormir, donc tu te lèves avant ton heure habituelle pour préparer les bibis des filles et t'occuper des enfants avant de partir bosser. "

Sans un mot, frustré que ce petit calin se termine comme cela, je me rhabille et je vais m'installer sur mon canapé.

Lundi 5h45. Le réveil sonne. Je me dépéche de me lever pour me préparer et obéir aux désirs de ma Maitresse avant de partir travailler. S'en suit une journée de boulot banale où je ne peux m'empêcher de penser à ma vie de soumis me provoquant plusieurs érections. Retour au foyer, où je retrouve mes adorables enfants et ma jolie Maitresse.

" Ce soir, je vais au ciné avec Jennifer. Tu t'occuperas des enfants et ne les couche pas tard. Ils ont école demain. Donne moi ta carte bleue: dorénavant, c'est moi qui la garderai. Quand tu en auras besoin, tu me diras pourquoi et je te la préterai: on fera des économies comme çà, pour pouvoir partir en vacances l'été prochain. "

Je lui tends, ma Maitresse enfile une veste et s'en va.

Je passe le début de la soirée avec mes enfants, fruits de l'amour que j'ai pour ma Maitresse et aprés les avoir couchés, épuisé, je m'endors sur la canapé.

Vers 23h30, ma Maitresse revient de sa soirée, me réveille et me dit:

" J'ai passé une super soirée mon chéri. Les oreilles ne t'ont pas sifflé ? J'ai parlé de toi et de notre relation actuelle à Jennifer: elle paraissait trés intéressée et m'a dit que j'avais beaucoup de chance. Nous avons convenu de quelques chose mais je t'en parlerai demain. Je suis trop fatiguée là. Enlève moi les chaussures que j'aille me coucher et n'oublie pas de te lever plus tot demain matin pour les enfants !! A demain mon chéri. "

Qu'a donc convenu ma Maitresse avec sa meilleure copine ? J'ai passé une mauvaise nuit car je me posais tout un tas de questions...

Le lendemain, la routine, jusqu'à mon retour du travail où, en passant chercher le courrier, je m'aperçois que nous avons reçu un colis. Arrivé à la maison, je le donne à ma Maitresse qui se dépéche de le cacher dans la chambre.

" On l'ouvrira tout à l'heure, quand les enfants seront couchés. "

La maison endormie, ma Maitresse m'entraine dans la chambre et nous découvrons la cage de chasteté qu'elle avait commandée quelques jours auparavant. Une fois déballée, ma Maitresse m'ordonne de me déshabiller et la fixe à mon sexe.

" Tu es beau comme çà mon chéri " me dit elle avec son joli sourire.

" Mais où vais je cacher la clé ? Ah je sais: va me chercher une bouteille d'eau "

Je m'exécute et je vois ma Maitresse mettre la clé au fond de la bouteille remplie d'eau.

" Maintenant, va la mettre au congélateur !! Si un jour je découvre que la bouteille n'est pas glacée, je comprendrais que tu as essayé de te délivrer et je n'aimerais pas être à ta place.. "

Je m'empresse d'obéir à ma Maitresse qui me rappelle.

" Viens ici !! Demain soir, en sortant du boulot, je veux que tu ailles chez Jennifer: elle est fatiguée ces temps ci et je t'ai prété pour la soirée. Tu feras tout ce qu'elle te demandera sans rechigner. Elle a le droit de te corriger si elle n'est pas satisfaite de toi mais tu garderas ta cage. Ton sexe m'appartient et je n'ai pas l'intention de le préter à qui que ce soit.. "

Le lendemain comme convenu, après le travail, je vais chez la copine de ma Maitresse. Jolie brune aux yeux noirs,fine mais avec une jolie poitrine qu'elle sait mettre en valeur, Jennifer m'accueille en peignoir de bain.

" Bonjour Fréd... Je sors juste de la douche..Alors comme çà tu es prêt à faire tout ce que je te demande.. Elle en a de la chance Magali.. Moi, mon mec ne pense qu'à son plaisir alors je vais bien profiter de toi ce soir. Déshabille toi !! Tu vas commencer à faire la vaisselle puis tu attaqueras la salle de bain et pour finir tu passeras le balai et la toile. Tu as une heure pour les taches ménagères et ensuite, tu t'occuperas de moi ".

Une fois nu, Jennifer fixe mon entre jambe.

" C'est quoi cà ? " en regardant mon entre jambe.

Je lui réponds que c'est une cage de chasteté.

" Tu n'as pas la clé ? "

Je lui dis que non.

" Quelle coquine Magali. C'est pas grave, on fera sans. "

Trés excité à l'idée de faire plaisir à la copine de ma Maitresse, je me mets à l'ouvrage avec beaucoup d'entrain... Une heure aprés, tout est propre dans la maison.

" Tu as fait çà vite et bien... C'est parfait. Viens me masser les pieds pour commencer. Il parait que tu as des mains en or pour les massages. "

Je m'assois et je lui prodigue un doux massage de sa voute plantaire, ses orteils.

" Humm c'est vraiment un régal... Tu me ferais presque mouiller ma culotte. Viens gouter à mon minou maintenant. J'ai envie de voir si tu es aussi doué avec ta langue que tu ne l'es avec tes mains Fréd..."

Jennifer enlève son peignoir et délicatement, écarte ses cuisses. J'approche mon visage de son joli minou sans aucun poil et je commence à lui embrasser l'intérieur de ses cuisses. D'une main ferme, elle prend ma tête et la presse sur son sexe déjà tout humide. Je sors ma langue et je lèche son intimité avec vigueur mais aussi avec une grande délicatesse. Elle parait aux anges et ne cesse d'onduler son corps.

" Doigte moi maintenant... Tu me rends folle avec ta langue.. Hummm, c'est trop bon... Tu vas me faire jouir mon salop !! "

En poussant de petits cris et tout en plantant ses ongles dans mon dos, je sens Jennifer jouir...

Quel bonheur pour moi de donner un tel plaisir à une femme.. Malgré ma cage et l'impossibilité d'avoir une érection, ce genre de situation, m'excite comme un fou.

" Humm c'était super Fréd... Merci... Je vais appeler Magali pour la remercier.. Je te congédie mais j'espère pouvoir te revoir bientot... Donne moi ton numéro de téléphone pour ta prochaine convocation."

Je lui marque mes coordonnées et 2 bises plus tard, je reprends ma voiture pour rentrer à la maison...

Ma Maitresse m'attend sur le canapé.

" Coucou mon chéri. Jennifer vient de m'appeler. Tu lui as fait énormément de bien parait il. C'est gentil à toi. Pour te remercier, sors la bouteille d'eau avec la clé. Demain matin, quand la glace aura fondue, tu pourras t'enlever ta cage. Mais je t'interdis de te toucher la nouille. J'en aurais peut ètre besoin demain soir... Va prendre une douche avant de me rejoindre dans le lit !!"

Je monte me laver et je redescends me coucher avec ma Maitresse dans notre lit.

" Ce soir, j'ai envie de m'endormir dans tes bras mais ne commence pas à balader tes mains sinon je remets la bouteille dans le congélateur !! "

Quelques baisers plus tard, nous nous endormons comme deux amoureux que nous sommes...

Le lendemain matin, je m'empresse d'enlever cette cage qui m'empeche de bien dormir et qui me torture depuis 2 jours: quelle délivrance enfin..Quel sentiment de légéreté et de liberté... Je pars travailler en pensant à la soirée que je vais enfin pouvoir passer avec ma Maitresse, délivré de toute contrainte...

Le soir tombé, les enfants couchés, ma Maitresse me convoque dans notre chambre.

" Tu ne m'as pas dit que tu avais donné ton numéro de téléphone à Jennifer !! C'était un piège et tu es tombé dedans comme une merde !! Je vais te faire passer l'envie de me cacher des choses comme çà !! A poil sur le lit les membres en croix !! "

Furieux de m'être fait avoir par ma Maitresse avec la complicité de son amie, je me déshabille et me couche sur le lit, les membres écartés.

" Je vais te faire passer l'envie de me mentir. J'ai horreur qu'on me prenne pour une conne et avec ce que je vais te faire, je suis persuadée que ce sera la dernière fois que tu me caches des choses... Mets toi sur le ventre que je m'occupe de toi !!"

Apeuré par un tel discours mais obéissant, je m'allonge sur le ventre. Ma Maitresse m'attache les quatre membres aux pieds du lit et glisse un coussin sous mon bas ventre pour surélever mes fesses. Elle me met un bandeau sur les yeux et je l'entends se saisir de quelque chose.

C'est en recevant le 1er coup que je m'aperçois que ma Maitresse a un ceinturon dans les mains. Une violente douleur me chauffe le haut des cuisses; Le second coup est encore plus fort et je ne peux m'empêcher de pousser un cri.

" Je ne veux pas t'entendre !! Tu vas réveiller les enfants !! Tiens, ouvre ta bouche. "

Elle saisit son string et me le mets dans la bouche.

" Et tu fermes ta gueule !! Tu vas morfler ce soir !! "

Les coups commencent à pleuvoir: sur la plante des pieds, les mollets, les cuisses, les fesses, le dos. La douleur est terrible mais je n'ai qu'à m'en prendre à moi: je n'avais pas à donner mon numéro de téléphone à Jennifer. Jamais je n'avais autant reçu de ma vie même après 25 ans de rugby mais je comprends qu'une leçon doit être sévère pour être efficace. Je ne sais pas combien de temps la punition a duré mais je sens tout mon corps en feu. Ma Maitresse me détache enfin et me demande de me retourner avant de me rattacher les membres.

" Ne crois pas que c'est terminé: je suis trés en colère. Tu m'as vraiment déçue. Je vais m'occuper du devant maintenant "

Elle prend une cordellette pour m'attacher les testicules et mon sexe, installe des pinces à linge sur mes tétons et le long de mon torse, de ma taille aux aisselles puis j'entends un briquet craquer.

" Je vais te recouvrir le sexe de cire chaude. J'enlève ton baillon mais tu n'as pas intéret à broncher sinon je te mets mes chaussettes dans la bouche !! "

Je sens la 1ere goutte tomber sur mon gland, puis la 2nde, la 3eme... La douleur est vive mais brêve ce qui me provoque une érection bloquée par mes liens. Je ne sais pas ce qui est le plus terrible: ne pas pouvoir bander ou recevoir la cire chaude. Une fois le sexe recouvert de cire ma Maitresse devient plus calme.

" Hummm tu es beau comme çà mon chéri: on dirait une statue de cire.. Allez c'est finit pour ce soir. J'espère que tu auras compris la leçon..Va te laver maintenant !!"

Je jure à ma Maitresse que ce sera la dernière fois que je lui cacherai des choses et je monte prendre une douche froide pour apaiser la chaleur qui a envahit mon corps...

De retour dans la chambre, ma Maitresse m'interpelle:

" Je n'ai pas encore finit avec toi mon chéri: après ce défoulement de violence, j'ai bien envie de te faire l'amour. Allonge toi: c'est moi qui m'occupe de tout "

Ma Maitresse saisit mon sexe et commence à embrasser délicatement mon gland. Elle sort la langue et frotte délicieusement mon bout dessus. Je suis aux anges. J'adore ce changement de situation: de souffre douleur martyrisé, je passe à l'amant choyé et aimé...Quelques minutes plus tard, ma Maitresse s'installe sur moi et s'empale doucement sur mon sexe. Quel plaisir d'être considéré comme un simple sextoy... Commencent alors de petits mouvements de haut en bas, de gauche à droite. Ma Maitresse sait trés bien comment faire monter mon plaisir. Assez rapidement, j'avertis que je vais jouir.. Ma Maitresse me prend alors mes tétons et les titille trés adroitement. Dans un râle contenu, je délivre ma semence et ma Maitresse vient m'embrasser pour parfaire mon plaisir..

" J'ai pris beaucoup de plaisir ce soir mon chéri. Je te laisse tranquille jusqu'à samedi, jour où on ira faire un tour au Cap d'Agde: j'ai envie de voir ce qui se passe dans le club sm que nous avons vu la dernière fois..."

Heureux d'une telle fin de soirée, je m'endors rapidement au coté de ma chère et tendre Maitresse...

À lire aussi :
SON EXCELLENCE NOUR - II. Une voix, une odeur, un goût… et une autre femme ! - Le Serviteur Gynarchique
About Us - Terms and Conditions - Privacy Policy -
18 U.S.C. 2257 Record-Keeping Requirements Compliance statement

All the content on this site is intended for adult audience only.
To learn how you can prevent your children from accessing this and other adult sites, please follow one of the following links.
Any charges through our payment processor Zombaio LLC will read ZOMBAIO.COM on your cardholder statement for the merchant BBN Investments