Auteur : lysdocile

Sur l'inégalité des sexes

Pourquoi le patriarcat ?

Facteur exogène

Il y à huit milles ans l'humanité vivait une véritable révolution, la découverte de l'agriculture.
Cela signifie qu'auparavant le modèle sociétal dominant ne pouvait être qu'une variante de la meute, sur le mode primate de la meute, ou à la chasse d'animaux et la découverte de charogne était un complément non négligeable aux aliment végétaux, graines, racines, etc.

Dans cette structure à la vue des des différences physiques entres les hommes et les femmes, il est aujourd'hui établie que la partie chasse était le territoire de l'homme.. j'ajouterai aussi que chez l'homme c'est aussi le fruit d'une longue habitude qui veuille que chez les primates le groupe se constitue ainsi, une caste de dominants soumise à un mâle et les femelles qui bénéficie de ses largesses, et une caste de soumis à savoir les autres mâles qui ne vivent que pour deux choses.
Servir de tampons/protection au groupe dominant renverser le mâle dominant quand ses forces déclineront. Nous le voyons ainsi il est pour habitude chez le mâle d'être celui dont la vie est régie par la violence.

Il est couramment admis que les sociétés chasseuses sont aussi nomades, se déplaçant au grès des mouvements migratoire des proies qui sont le principal apport de protéines, de matières premières nécessaires à la survie du groupe. On peut aussi admettre que dans une telle société la précarité et la survie du groupe ne sont pas assurées, tant elles dépendent des qualités du leader et des membres du groupe, mais aussi de facteurs extérieurs tel que l'abondance ou non de gibiers. Nous sommes a un des sommets du modèle patriarcale. Le Mâle est celui qui domine car le plus adapté. Les activités de chasses ont affinés sont sens de l'orientation, son intelligence à été mise a l'épreuve dans l'élaboration de techniques de prédations. Et sa force physique lui permet aussi d'être le maître au sein de sa collectivité. Nous sommes dans un monde régit par des rapports de force brutale.

Facteur endogène

D'autres part les récentes évolutions dans les sciences biologiques nous font percevoir le monde d'une manière différentes. pour simplifier le modèle actuel réduit le monde du vivant à un champs de batailles des gènes. J'insiste sur la notion de gènes au détriment de celle d'individu et en précise le sens. Lorsque vous mourrez, si vous vous êtes reproduit vos gènes, les informations que Votre corps véhicule elles perdureront. On peut dans cet optique considérer qu'un individu n'est d'une certaine manière que l'avatar de ses gènes, le vecteur, rien de plus. Il faut en déduire que l'individu quand il transmet ses gènes n’obéit qu'a la directive principale qui est à la source de sa conceptions, la survie de l'information, du gène via des stratégies qui lui sont propres.

Et si on pose la question du meilleur moyen de transmettre ses gènes pour un mâle, qu'obtient-on ? Une réponse simple et sans appel la multiplication des partenaires, rien de plus. Un mâle a t'il besoin de veiller sur sa progéniture si celle ci est suffisamment nombreuse pour la mettre hors de danger de la disparition totale. Ce trait, cette stratégie du gêne régit le modèle patriarcal, par le biais de la course au pouvoir qui a pour conséquence l’accès, AUX meilleurs femelles reproductrices ainsi que leur contrôle. Il peut-être amusant de constater en nous et autour de nous à quel point même aujourd'hui ces stratégies influent sur nos comportements alors que le rapport de force entre les hommes et les femmes à il y a environ 8000 ans commencé à changer. En effet c'est dans ces périodes que les stratégies de transmissions de gène des femmes ont commencé à influer les sociétés humaines, influence qui pour être plus efficace supplante le modèle patriarcal, les premières graines d'un monde plus gynarchiques sont plantées.

Si des découvertes comme le feu, la fabrication d'outils, etc ont jalonnées l'histoire de l'humanité la découverte de l'agriculture, par les femmes est primordiale. De grandes culture nomades ont foulé du pied cette planète, et ont atteint des sommets de beauté. Une culture nomade doit pour survivre dans le temps trouver un équilibre dans la niche écologique à laquelle elle appartient, et il est évident que de nombreuse ont réussi ce tour de force. Les aborigènes, les amérindiens du nord pour ne citer que les plus connues. Certaines par la manière dont-elle prenaient en charge leur membres les plus vulnérables ont sans l'ombre d'un doute possible atteint des degrés d'humanité qui ferait passer notre civilisation pour des barbares, mais la n'est pas le propos de notre réflexion.

Quelqu'un a affirmé un jour que le degré d'évolution d'une civilisation se jauge à sa capacité à prendre en charge ses membres les plus Vulnérables, et les sociétés qui ont acceptée l'agriculture ont par leur efficacité a subvenir a leur propres besoins, plus de probabilités que les autres a honorer ce contrat. La belle affaire l'agriculture me direz vous en quoi est-ce si important, si primordial ?. Tout d'abord en terme de concept. L'agriculture favorisera la sédentarisation, de la sédentarisation découlera le concept de propriété. Elle intensifiera le commerce. Vous ne voyez toujours pas ? L'agriculture a posé les bases d'un monde qui ne trembleront en ce qui concerne la civilisation européenne pas loin de 10000 ans plus tard. Malthus ne voyait que comme moyen d’échapper au déclin qu'un contrôle drastique des naissances, ce sera sans compter la première révolution agricole. Ce geste de plus en plus de préhistoriens l'attribuent aux femmes et il a permis a l'humanité de croître, de se développer et d’évoluer dans des proportions qu'aucune civilisation nomade n'aurais pu imaginer. Les concepts de propriété, le commerce, sont des facteurs de progrès qui nous accompagnent toujours. L'agriculture est le seuil d'une connaissance qui ne cessera de croître créant des conditions de plus en plus favorables. Ce pas décisif est l’œuvre des femmes. Nous pourrons étudier les société matriarcale qui ont excitées, constater qu'elle ne sont née que lorsque un certains nombre de facteurs ont été réunis, et qu'a bien des égards elles sont plus que dignes d’intérêt.

Si on admet que l'agriculture est l’œuvre des femmes, que peut on en dire de plus. Elle est la fille de l'observation, de la patience, de la persistance, de la planification. Le nomadisme est le fruit d'une soumission aux éléments, le sédentarisme est son contraire leur maîtrise de là a en déduire que les femmes ont remis a l'humanité les clés de leur destin, ça ne peut-être qu'un constat, ni plus ni moins. D'ailleurs même un texte aussi ancien que la bible le mentionne. Qui à fait des études saura que ce n'est pas une pomme qu’Ève offre a Adam, mais un citron symbole de la connaissance. Sans ce lancer dans une théologie de bas étage on peut aussi lire cette histoire là à un autre niveau. Lucifer (littéralement en latin celui par qui la lumière arrive) offre par l'intermédiaire de la femme la connaissance, la lumière à une humanité qui perds des lors le choix de revenir en arrière. N'est-ce pas là une métaphore du passage de l’état d'enfant à celui d'adulte ?. Lorsque on acquiert des connaissances est-il possible ou souhaitable que l'on continu a agir sans en tenir compte ?

Ancien testament, genèse 3

[13] Et l'Éternel Dieu dit à la femme: Pourquoi as-tu fait cela? La femme répondit: Le serpent m'a séduite, et j'en ai mangé. [14] L'Éternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. [15] Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t'écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. [16] Il dit à la femme: J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. [17] Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, [18] il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs. [19] C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. [20] Adam donna à sa femme le nom d’Ève: car elle a été la mère de tous les vivants. [21] L'Éternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit. [22] L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement. [23] Et l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris. [24] C'est ainsi qu'il chassa Adam; et il mit à l'orient du jardin d'Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie.

J'ai personnellement beaucoup de mal de ne pas y voir une allusion à l'agriculture à partir du paragraphes 17.

Vers la Gynarchie ?

Nous sommes a l'heure ou la génétique révèle que le mâle n'est qu'un parasite de la femme, nous sommes à l'heure ou sa domination se dévoile. D'une certaine manière elle a toujours été la discrète, faite d'influence, d'apports qui ont crée le terreau favorable a l'éclosion de cette fleur. Qui niera la formidable influence invisible qu'elles ont eu tout au long de l'histoire, a tout les niveaux. Aujourd'hui elle commencent a supplanter publiquement les hommes. Qui ignorent aujourd’hui que sur les banc des écoles elles sont les plus brillantes, il suffit d'ouvrir les yeux un tant soit peu, nous sommes dans un monde ou la force brutale ne signifie plus grand choses, nous sommes dans l’ère de l'information, et à ce titre même des domaines aussi réserves aux hommes que les champs de batailles leur sont ouvert. Ben Laden à été abattu par un homme mais c'est une femme qui a permis ce geste. Que serait les grands de ce monde si une ou plusieurs femmes bienveillantes n'avaient veillée sur eux...

L'homme dans son essence se situe dans les extrêmes, plus rapide plus fort, allez lâchons le mot plus performant individuellement parlant. Un mot défini a lui seul l'ensemble des ressources des femme combativité. Les femmes ne sont pas démunies de forces, mais la qualité ou elles sont les maîtresses incontestable est la combativité. Tout maîtres d'art martiaux valables vous diront tous une chose, un combattant peut posséder toutes les qualités requise mais une seule sera en mesure de déterminer sa victoire, sa combativité.

Pour certains macho le comportement de la femme se réduit a une lutte d'hormones qui influera sur ces humeurs ses pensées... mais ont-ils songé une seul fois à quelle point nous les hommes sommes dépendant d'une seule qui exerce sont influence de manière continu la testostérone. Et même de ce constat faut-il être aveugle pour ne pas voir que ces conflits peuvent être une source de force que ne connaîtra jamais quelqu'un qui ne s'est jamais battu. D'ailleurs a ce sujet quel est le groupe qui a du le plus se battre pour s'imposer. Quelle est le groupe qui se bat le plus de par le monde, les hommes à qui tout est du parce qu'ils sont nés mâles ou les femmes qui réduites a une portion d'hommes ont au cours de 10000 ans d’histoire ont enfanté un monde ou leur valeurs nous supplante au point qu'a tout les niveau le modèle patriarcal est dépassé et remplacé peu a peu par celui ds femme. Prenez le monde des affaires et dite moi que le patriarcat avec ses errances, ses abus, ses excès n'est pas en train de céder la place a quelque chose de certes moins performant individuellement parlant 'sur le principe du qui peut le plus peut le moins) au profit de forme d'organisation plus stables et plus fiable qui deviennent le visage de la performance. Même l'actuelle féminisation du modèle masculin peut se lire comme le signe de leur supériorité. Dans un monde dominé par les hommes les femmes si on leur offre la possibilité deviennent plus masculine. Le soumis copie son maître. De nos jour qui copions nous en adoptant des crèmes de jours, en nous souciant de notre apparences, de notre pouvoir de séduction... un homme ne séduit pas, il se sert... il y a déjà bien longtemps d'ailleurs que le pouvoir des hommes emprunte au femmes pour se maintenir.

Les femmes dominent dans les échanges sociaux de par leur perception globale... Ce que démontrent les derniers progrés en neuroscience qui ont sous imagerie mis en évidence la différence de connections dans un cerveau selon le sexe de son propriétaires. Chez les hommes la priorité en terme de connection s'organise sur un axe cerveau préfrontale, cortex ce qui met en evidence des facilités par rapport à l'action, alors que chez les femmes c'est les echanges entre les deux lobes qui sont dominants ce qui entraine des capacité d'analyse et au final de prises de décisions plus élevées. On peut donc aisément conclure que les femmes ont plus de facilité dans les processus de reflexion que les hommes ainsi que le démontre d'ailleurs les statistiques qui mettent en évidence leur plus grandes réussite scolaire.

Sources.
http://www.1001-fruits.com/diete-paleolithique.html
http://revolutionneolithique.wordpress.com/la-sedentarisation/
1+1 une histoire naturelle du sexe.
http://www.scilogs.fr/l-actu-sur-le-divan/cerveau-dhomme-cerveau-de-femme-les-differences-observees-au-scanner/
À lire aussi :
Le bdsm c'est bon pour la santé - Cette femme se transforme en Dominatrice
About Us - Terms and Conditions - Privacy Policy -
18 U.S.C. 2257 Record-Keeping Requirements Compliance statement

All the content on this site is intended for adult audience only.
To learn how you can prevent your children from accessing this and other adult sites, please follow one of the following links.
Any charges through our payment processor Zombaio LLC will read ZOMBAIO.COM on your cardholder statement for the merchant BBN Investments